Chercheur en Combustion, Combustion H2 cryogénique (H/F)

Published
WorkplaceOrléans, Centre-Val de Loire, France
Category
Position
Centre National de la Recherche Scientifique

Les annuaires de l'organisme

Mots-clefs CNRS

Travailler au CNRS

Français

English

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français - - Anglais
Date Limite Candidature : mardi 12 mars 2024

Assurez-vous que votre

Chercheur en Combustion, Combustion H2 cryogénique (H/F) Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ORLEANS
Type de contrat : Date d’embauche prévue : 8 avril 2024 Temps complet salaire brut mensuel entre 2905.76¤ et 4081.77¤ selon expérience Niveau 8 - (Doctorat) Indifférent

Missions

Au CNRS, au laboratoire ICARE UPR3021, situé sur le campus CNRS d’Orléans, le candidat aura pour mission de mener des travaux numériques et expérimentaux portant sur la combustion de l’hydrogène dans des conditions cryogéniques. Il s’agit de mener une étude expérimentale et numérique sur les propriétés des flammes d’hydrogène cryogénique. Des expériences seront réalisées à l’échelle du laboratoire et à grande échelle dans les installations des partenaires du projet.

Le projet comporte deux volets : - des études, à l’échelle du laboratoire sur la dynamique des flammes d’hydrogène aux températures cryogéniques incluant des essais dans un tube fermé et de la simulation 1D sur les codes du laboratoire ; - participer aux essais réalisés sur les installations de grande échelle des partenaires du projet avec l’implémentation de diagnostics avancés (mesures de flux radiatifs résolus en temps, de pression dynamique, PIV rapide, imagerie rapide (BOS)).

Le candidat devra avoir : - Un doctorat en Combustion ou Energétique ou Chimie-Physique des systèmes réactifs. - Des connaissances solide en combustion, et/ou en énergétique, et/ou en cinétique chimique de combustion, et/ou en mécanique des fluides réactives - Des connaissances solide dans la modélisation cinétique chimique - Des compétences en outils numériques scientifiques souhaitées : Matlab, Python, Labview - Des compétences en outils numériques de la combustion souhaitées : Chemkin, Cantera, Cosilab - Des compétences linguistique : anglais courant (équipe "Ondes de Choc" est internationale) - Une aptitude à travailler en équipe sur des projets multidisciplinaires. - Une capacité rédactionnelle : Rapports de synthèse, publications dans des revues internationales et dans des congrès internationaux

Contexte de travail

Le travail de recherche est mené dans le cadre d’un projet PEPR-H2 Décarboné - ESKHYMO en collaboration avec le CEA, l’INERIS, l’Air Liquide et l’IMFT. Les travaux de recherche seront menés au laboratoire ICARE, unité propre du CNRS à Orléans, dans l’équipe "Onde de Choc", et sur des installations des autres partenaires du projet. Des installations expérimentales dédiées à l’étude de la propagation des flammes. Elles sont couplées à de nombreux diagnostics : capteurs de pression rapides, micro-chromatographe en phase gazeuse, système d’imagerie rapide, système de vélocimétrie par image de particules rapide. Il s’agira d’adapter les installations aux basses températures.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l’autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

- Déplacement de courtes durées en France et à l’étranger (Allemagne, Japon) pour les réunions d’avancement. - Déplacement à l’étranger pour présentation des travaux dans des congrès internationaux

Logo Republique Française et CNRS

Aide

Plan du site

Nous contacter

CGU

Donnees Personnelles

Français

English

Logo HRS4R
In your application, please refer to myScience.org and reference JobID 2839557.