Post-doctorant(e) (H/F) en développement des plantes

Published
WorkplaceParis, Ile-de-France, France
Category
Position
Centre National de la Recherche Scientifique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français - - Anglais
Date Limite Candidature : dimanche 7 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l’offre : Post-doctorant(e) (H/F) en développement des plantes
Référence : UMR7646-AREBOU-002
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : dimanche 16 juin 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 3081 euros bruts par mois, ou plus selon expérience
Niveau d’études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Biologie intégrative des organismes photosynthétiques et des microorganismes associés

Missions

Le/la post-doctorant(e) conduira un projet de recherche sur le développement et la plasticité phénotypique des corbeilles à propagules en relation avec la dispersion. Les corbeilles sont des organes spécialisés en forme d’entonnoir produisant des propagules végétatives qui sont entrainées par les gouttes de pluie rebondissant à partir des corbeilles. La taille des corbeilles est plastique in vitro et dépend de l’altitude sur le terrain, suggérant une adaptation pour optimiser la dispersion. Cependant, les mécanismes sous-jacents demeurent inconnus. Le projet vise à caractériser la plasticité phénotypique des corbeilles, à décrire leur morphogenèse et à comprendre la base moléculaire de la plasticité phénotypique chez M. polymorpha.

Activités

Les activités pourront inclure de la tomographie en cohérence optique, de la microscopie confocale, de la génération de mutants et de la transcriptomique. Le travail sur Marchantia polymorpha pourra être étendu à Marchantia globosa selon les progrès du(de la) post-doctorant(e), avec pour objectif l’identification de mécanismes permettant l’adaptation sur le terrain.
Il est attendu que la personne recrutée interagisse et collabore avec les membres de l’équipe, présente ses résultats à l’équipe et dans des conférences nationales et internationales, rédige un ou des articles scientifiques.
Selon ses préférences, la personne recrutée pourra être amenée à contribuer à la dissémination de ses résultats auprès du grand public.

Compétences

Le(la) candidat(e) devra avoir obtenu un doctorat en biologie du développement ou un domaine relié, avec de préférence un article publié ou disponible sur un serveur de pré-publications. De l’expérience en clonage, en transformation et en microscopie confocale serait un atout. Des capacités à contribuer au projet d’équipe et à collaborer avec d’autres chercheurs seraient appréciées.

Contexte de travail

Le groupe de morphogenèse végétale fait partie du LadHyX, une unité de recherche du CNRS et de l’Ecole polytechnique. Le LadHyX mène des travaux de recherche en mécanique des fluides et ses interfaces, qui incluent les arts, la biologie, l’économie et la physique du sport. Le LadHyX se trouve sur le plateau de Saclay, ce qui donne accès à de nombreuses plateformes et à une expertise scientifique large.
Le projet proposé s’inscrit dans une collaboration interdisciplinaire financée par l’ANR, impliquant de la biologie de développement, de la mécanique des fluides, de la physique de l’atmosphère, de la systématique et évolution et de l’écologie.

Contraintes et risques

Pas de contrainte majeure.
In your application, please refer to myScience.org and reference JobID 2906092.